Escalade au Laos

Quoi de mieux que deux semaines sous le soleil et la chaleur du Laos pour couper l’hiver et grimper sur un magnifique calcaire truffé de colonnettes ! C’est en effet, ce que propose l’escalade à Thakhek, un vrai petit coin de paradis pour les grimpeurs.

Des colos et du devers, au secteur Hangover

Baptiste, mon compagnon de cordée pour cette aventure, habitant en Lorraine, nous avions prévus de nous rejoindre à Bangkok pour ensuite reprendre un vol intérieur a destination de Nakhon Phanom, ville frontière avec le Laos et non loin de Thakhek. Nous avons donc passé une nuit à Bangkok, et profité pour visiter quelques marchés nocturnes dont l’atypique Chang Chui Market, à la fois centre d’art et lieu de fête !

Chang Chui market, Bangkok

Une fois arrivé à l’aéroport de Nakhon Phanom il faut ensuite prendre un mini bus ou un tuktuk pour se rendre à la station de bus et ensuite prendre un bus pour Thakhek. Environ 1h30 de trajet en comptant le passage de la frontière. Nous avons payé le visa directement au poste frontière. Une fois arrivé à Thakhek, il vous coûtera  100.000 Kip supplémentaires pour effectuer le trajet de 12km jusqu’au camp, Green Climber Home.

Le terrain de pétanque et les Bungalows du camp 1

Le camp se situe au milieu de la nature et est entouré de toute part par les falaises. La plupart des voies sont magnifiques, et il y en vraiment pour tout le monde du 5a au 8b. Les marches d’approches sont ridicules, compter environ 5 minutes en tong pour la plupart des secteurs ! La journée classique commence par bon petit déjeuner au restaurant du camp, puis grimpe sur les secteurs à l’ombre le matin : « Swiss Oldies » pour un échauffement en douceur dans le 5, « Botanical Garden » pour des voies magnifiques sur colos dans le 6 et « Hangover » et « Partymeille » pour faire chauffer les avant bras !!

Des colos et du gros devers pour cette voie cotée seulement 6a !

A midi, on retourne au restaurant / bar, pour un repas pas trop copieux accompagné d’un bon lassi mangue ! Puis sieste, baignade, sieste et si on a encore de l’énergie, grimpe sur l’autre face cette fois: Hilton pour ses voies dans le 5 et 6 et le célèbre toit avec pléthore de voies dures.

La piscine du coin….

En résumé, Thakhek est un véritable petit lieu de paradis pour les grimpeurs. Qu’importe votre niveau il y en a pour tout le monde. La vie sur place est facile, le restaurant est bon et très abordable,et il est possible de se baigner sur place ! Pour les jours de repos, vous pouvez louer des scooters pour visiter la ville et ses environs. Nous avons visité quelques temples et des grottes. Il est aussi possible d’effectuer une grande boucle de plusieurs jours dans l’intérieur du pays. La plupart, des touristes non grimpants, sont là pour ça 🙂 Enfin il existent d’autres sites de grimpe au Laos, référencés dans le topo, mais de moindres intérêts, mais il est également possible de combiner votre séjour avec un passage à Tonsai en Thaïlande, autre lieu splendide pour l’escalade !

Tham Xieng Liab Cave