Découverte de l’anse de la triperie

Cela faisait longtemps que je souhaitai aller visiter ce petit coin de paradis mais à chaque fois un grain de sable venait repousser à plus loin ce moment. Les amis Marseillais m’en avaient tellement parlé l’année dernière durant leurs sessions de rééquipement, « tu vas voir c’est majeur », « le plus beau 7c des calanques », « ambiance de fou », etc… que j’avais presque peur d’être déçu après tant d’attente et d’éloges. Il faut dire qu’il n’est pas facile de réunir toute les conditions, les colos résurgent longtemps après la pluie, le vent d’est grasse les prises, un bon mistral forme trop la mer. La saison est donc courte, surtout que le soleil arrive vers midi.

On accède au secteur via un rappel dans la partie la plus couché de la falaise qui sert aussi de voie de sortie en 4. Ensuite il faut suivre une main courante et un petite vire pour arriver à une magnifique grotte avec suffisamment de place pour s’installer et déposer les sacs. La vue sur la mer et l’île de Riou est tout simplement magnifique !

Coté escalade, la falaise se divise en trois parties avec coté gauche des voies durent à partir de 7c où l’on accède via une main courante. Au milieu dans la grotte, des voies plus courtes et plus récentes proposent une escalade physique dans le 6. Tandis que le mur de droite les cotations oscillent entre le 7a+ et le 6 pour redevenir plus classique dans du rocher blanc typique des calanques. Attention tout de même, vous n’êtes pas sur site école et certaines voie engagent entre les points !

Après un échauffement dans les voies courtes de la grotte, nous avons essayé « La classique » du secteur, « la grande galère » un 7c / 7c+ grandiose qui remonte la partie droite de la grotte avec de belles colos et patates. Ambiance Kalymnos dans les Calanques ! Extra. On reviendra c’est sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *